À quoi va servir la recapitalisation à Disneyland Paris. ?

Touché par la baisse de la fréquentation, contraint d’investir et de rénover, le parc a fait l’objet d’une recapitalisation d’un milliard d’euros. A quoi va-t-elle servir ?

 Entretien avec Julien Munoz, directeur marketing et vente du parc Disneyland Paris pour le journal Ouest France
 

La recapitalisation du parc n’a pas vraiment donné  une image de bonne santé financière...

Nous, nous la vivons comme une formidable chance et une marque de confiance de la maison mère. Nous restons de très loin la première destination touristique d’Europe, mais nous avons effectivement annoncé une baisse du chiffre d’affaires de 2%, et une perte d’environ 400 000 visiteurs par rapport à l’exercice précédent.

Comment l’expliquez-vous ?

Les raisons sont nombreuses... D’une part, nous avons repositionné nos gammes de prix en éliminant les gros discounts voire certaines gratuités. Et puis, nous sommes forcément touchés par le contexte économique européen très morose...

Vous souhaitez améliorer la satisfaction de votre clientèle. Cela passe par quoi concrètement ?

Depuis plus de trois ans, nous avons investi 500 millions d’euros dans la rénovation du parc et des hôtels. Le Sequoia Lodge et le Santa Fe sont maintenant terminés ainsi que la première tranche du  Newport Bay Club. Ce gros porteur (un millier de chambres) était en partie fermé en raison des travaux, ce qui explique aussi la baisse de la fréquentation. Mais nous mesurons le retour sur investissement : on a vu les indices de satisfaction remonter notamment de 13 points pour le Sequoïa.

Et dans le parc ?

L’attraction Pirates des Caraïbes a fait l’objet d’une rénovation complète tout comme le château ou encore Indiana Jones et le temple du péril. La recapitalisation va nous permettre de réduire notre dette de plus de 40%, d’améliorer notre trésorerie pour investir encore plus dans la destination. Nous avons déjà en tête la préparation du 25e anniversaire qui aura lieu en 2017.

Comment fonctionne la nouvelle attraction Ratatouille ?

En l’espace de quatre mois et demi, elle a été propulsée dans le top trois des attractions les plus demandées avec Space Mountain et Peter pan. Un million de visiteurs l’ont déjà expérimentée.

C’est votre intention de coller au succès des films ?

Oui, nous sommes d’ailleurs très heureux d’accueillir les nouvelles princesses que sont Elsa et Anna les héroïnes de La Reine des neiges. Ce dessin animé a été le plus gros succès jamais enregistré pour un film d’animation. Nous saluons aussi l’arrivée de Merida du film Rebelle et Raiponce bien entendu.

De manière générale nous allons multiplier, à la demande des visiteurs, la possibilité de rencontrer des personnages phares dans le parc.

Tumblr n09oqf7y1p1qhiczbo1 r1 500

 

NOUS VERRONS BIEN SI L'AVENIR REPOND A LEURS ATTENTES