L'EX SECRÉTAIRE CGT DU COMITÉ D'ENTREPRISE D'EURO DISNEY CONDAMNE A SIX MOIS FERME

Le Parisien, le 23 06 2017

Coupable d’abus de confiance et de complicité de suppression frauduleuse de données, Amadou N’Diaye a participé, entre janvier 2007 et décembre 2009, au détournement de 413 000 euros au préjudice du CE de l’entreprise.

Chemise violette sur le dos, Amadou N’Diaye a baissé puis hoché la tête de dépit.

Ce vendredi, l’ex-secrétaire général CGT du comité d’entreprise (CE) d’Euro Disney, la société exploitant Disneyland Paris, à Chessy, a été jugé coupable d’abus de confiance et de complicité de suppression frauduleuse de données.

Entre janvier 2007 et décembre 2009, il a participé au détournement de 413 000 euros au préjudice du CE de l’entreprise avec Raymond Mion, ex-coordinateur du CE.

Amadou N’Diaye a été condamné par le tribunal correctionnel de Meaux à deux ans d’emprisonnement dont dix-huit mois avec sursis, 60 000 euros d’amende assortis du sursis et à une interdiction de cinq ans d’exercer une activité au sein d’un comité d’entreprise ou de contrôler une activité commerciale.

Raymond Mion a été jugé coupable d’abus de confiance et de complicité de suppression frauduleuse de données.

Aujourd’hui à la retraite, l’homme de 69 ans a été condamné à dix-huit mois d’emprisonnement dont douze avec sursis, 50 000 euros d’amende assortis du sursis et à une interdiction de cinq ans, malgré sa retraite, d’exercer une activité salariée au sein d’un comité d’entreprise ou de contrôler une activité commerciale.

La troisième prévenue, coordinatrice du CE après le départ à la retraite de Raymond Nion, a été relaxée au bénéfice du doute de la totalité des poursuites.

Illustration. Le tribunal correctionnel de Meaux a condamné ce vendredi Amadou N’Diaye à deux ans d’emprisonnement dont dix-huit mois avec sursis.

Le Parisien, le 23 06 2017

Separe