REINTEGRATION DES PRIMES

La Direction de l'entreprise envisageait de dénoncer certaines primes.

Plutôt que de voir le pouvoir d'achat des salariés amputé, la CFDT Eurodisney, notamment, a négocié à leur intégration dans le salaire de base.

On peut ne pas être d'accord tant sur la volonté de l'employeur à vouloir les dénoncer que sur la volonté des Partenaires Sociaux (pas tous, la CFTC et l'UNSA refusant, de fait, ce maintien du pouvoir d'achat) à faire preuve de réalisme.

A la CFDT Eurodisney, on est réaliste et toujours 1ère Organisation Syndicale dans l'entreprise !!

Être responsable, pour certains, c'est visiblement compliqué ...

Alors à tous ceux qui rêve du "Grand Soir" soit vous créez celui-ci, et là, un grand bravo, soit vous fermez vos gueules.

A bon entendeur ...

Notes primesNotes primes (329.33 Ko)