Les jours Fériés

Les jours Fériés

Définition :

Après un an d'ancienneté, le salarié non cadre ou cadre intégré travaillant un jour férié recevra, en plus de sa rémunération de base, une indemnité calculée en fonction du nombre d'heures travaillées ce jour-là, payée à son taux horaire de base. En clair, un jour férié travaillé est payé double. Seul le travail du 1er mai donne droit à cette indemnisation indépendamment de toute condition d'ancienneté.

Il y a 11 jours fériés dans l'année :

  • 1er janvier (Jour de l'an)
  • Lundi de Pâques (Pâques)
  • 1er mai (Fête du travail)
  • 8 mai (Commémoration de l'armistice de 1945)
  • Jeudi de l'Ascension (40 jours après Pâques)
  • Lundi de Pentecôte (50 jours après Pâques)
  • 14 juillet (Fête Nationale)
  • 15 août (Assomption de la Vierge Marie)
  • 1er novembre (Toussaint)
  • 11 novembre (Commémoration de l'armistice de 1918)
  • 25 décembre (Noël)

Nota Bene :

Lorsque le jour férié coïncide avec un jour de repos hebdomadaire, les salariés concernés n'ont pas le droit à une indemnisation supplémentaire

Si un jour férié tombe pendant les congés payés, aucun jour de congé payé ne sera décompté sur un jour férié (férié chômé)